Whatsapp

WhatsApp: de nouvelles mises à jour pour esquiver ses contacts plus facilement

Une faille majeure sur WhatsApp permettait d’espionner un smartphone par le biais d’un simple appel. - Lionel BONAVENTURE / AFP

Il sera désormais possible de dissimuler la mention "vu à", qui indique la dernière fois qu’un usager a utilisé WhatsApp, à des contacts spécifiques. Autre innovation: quitter un groupe sans en informer les autres membres.

Mieux contrôler sa présence en ligne. C’est avec cet objectif que l’application de messagerie sécurisée WhatsApp déploie, ce mois d’août, une nouvelle mise à jour qui permet de masquer la mention "vu à" à certains contacts sélectionnés au préalable.

Selon The Verge, un utilisateur de WhatsApp pourra désormais choisir lesquels de ses interlocuteurs proches peuvent constater sa dernière heure de connexion. Pratique lorsque l’on souhaite lire un message sans que son correspondant ne sache que c’est le cas. Cette nouvelle fonctionnalité en complète une autre, la possibilité de masquer son statut "En Ligne" qui signifie que WhatsApp est ouvert au premier plan sur un appareil.

Renforcer la discrétion et la confidentialité

En décembre dernier, WhatsApp a mis en place, par défaut, la dissimulation du statut "En ligne", uniquement pour les numéros qui n’appartiennent pas à la liste de contacts d’un utilisateur. Mais cela n’empêchait pas ses proches de pouvoir constater sa présence sur l’application. Les deux fonctionnalités étant liées, ce ne sera plus le cas avec cette mise à jour.

Par ailleurs, WhatsApp lance également une fonctionnalité pratique qui permettra de quitter en toute discrétion des groupes de discussion. Actuellement, l’application informe explicitement, à chaque membre d’un groupe, le départ de l’un des participants. Une situation qui peut susciter l’incompréhension. Cette nouvelle fonctionnalité, l’équivalent de "l’au revoir à l’Irlandaise", une expression qui signifie le fait de quitter une fête sans prévenir quiconque, est donc censée éviter les moments gênants qui peuvent accompagner la sortie d’un chat.

WhatsApp annonce également travailler sur un moyen d’empêcher les captures d’écran des photos, vidéos ou messages à usage unique, ces médias qui, à l’instar de Snapchat, disparaissent de la discussion une fois ouverts par leur destinataire. Enfin, l’application filiale de Facebook a étendu à deux jours le délai maximum pour effacer un message envoyé. Auparavant, cette limite était de 1 heure, 8 minute et 16 secondes.

Par Louis Mbembe